Renneval

Eglise notre-Dame. Le choeur est flanqué de tours rondes, en pierres, et réparées en briques. Un étage fortifié, avec meurtrières et mâchicoulis, rehausse le choeur. Les portes d’accès aux tours sont situées à l’intérieur de l’église, de part et d’autre du choeur. L’une d’entre elles, réparée en briques, avec une date : 1784, est maintenant vide et sert de sacristie. Cependant, des traces de planchers, et des meurtrières sur différents niveaux, la re-situe dans sa fonction d’origine, de refuge sur plusieurs étages. L’autre tour, de l’autre côté du choeur, possède encore son escalier. Dans la nef (du XIIème, l’une des plus anciennes de Thiérache), des meurtrières, placées à hauteur d’homme, existent encore. L’une d’entre elles est située à l’extrémité du choeur.  Autrefois, l’église fut entourée du cimetière, et vraisemblablement de douves.
L’église de Renneval dépendait du châpitre de Rozoy-sur-Serre, lequel devait vouloir fortifier les églises qui dépendaient de lui. En effet rappelons que le choeur de l’église était à la charge de l’Eglise, alors que la nef était à celle des paroissiens. Ceci ressemble à la fortification de l’église de Morgny-en-Thiérache, qui elle aussi, dépendait du chapitre de Rozoy.