Morgny-en-Thiérache

Eglise saint-Nicolas. C’est une belle église fortifiée, construite pour la majeure partie en pierre. C’est le choeur, qui fait l’objet des défenses principales, flanqué de deux tours circulaires coiffées en croupe, et rehaussé d’un étage de salle de défense. On peut donc considérer que ce sont les abbés du chapitre de Rozoy, dont dépend Morgny, qui ont pris l’initiative de la fortification. La nef, quant à elle, ne présente que deux échauguettes en briques, de part et d’autre du portail d’entrée. Le cimetière, petit et entourant l’église, est muni d’un mur, ce qui représentait une première étape de défense.


La chaire à prêcher porte la signature caractérisque du menuisier thiérachien Louis Coquisard dont l’atelier était situé à Brunehamel. Cet atelier existe toujours, il a été repris par son fils, Henri, et maintenant par son petit-fils, Olivier. Les «Coquisard» sont en effet ébénistes de père en fils à Brunehamel depuis sept générations. De style néo-gothique, la chaire a probablement été exécutée par Louis Coquisard dans les années 1930-1940. Deux autres églises conservent certaines de ses oeuvres, à Martigny (canton d’ Aubenton), deux autels datant de 1948, à Grandrieux (canton de Rozoy-sur-Serre) la porte de l’église, datant de 1932.