Monloue

Eglise saint-Martin. petite église en pierre, de construction très soignée. A l’angle Nord-Est du croisillon Nord, une petite tour engagée, non pas cylindrique, mais de forme ovale, munie de meurtrières.
A la suite de la reconstruction de la sacristie en 1894, celle-ci est dotée en 1897 d’un meuble «en chêne, en face de la porte, destiné à recevoir les ornements, linges et vases sacrés». Il est réalisé par M. Babillot, menuisier au Thuel, commune proche de celle de Montloué. Ce meuble, dont la partie basse faisait office de chasublier, est un exemple représentatif de mobilier de style néo-gothique qui depuis la seconde moitié du XIXème siècle et jusque dans les années 1920 va orner de nombreuses églises paroissiales, ce style étant jugé le plus apte à exprimer l’idéal sacré. Le meuble de Montloué offre, en outre, l’intérêt de permettre l’identification de l’un des nombreux artisans-menuisiers locaux qui ont contribué au remeublement des églises au cours de cette période.