Macquigny

Eglise saint-Martin. La partie militaire est constituée du puissant donjon du  XIIème, remanié au XVIème, muni d’échauguettes circulaires en encorbellement. Le donjon paraît du XIIème, si on se réfère au portail en tiers-point. Il est soutenu par de puissants renforts. La façade porte des traces de mâchicoulis. Au sommet du donjon, deux échauguettes en encorbellement, permettent une meilleure surveillance des environs. Les échauguettes sont décorées d’arcatures. Le choeur est plus haut que la nef.