Logny-les-Aubenton

C’est la seule paroisse du département de l’Aisne à avoir appartenu, avant la Révolution, à l’archidiocèse de Reims.
Eglise saint-Martin. Petite église munie d’un choeur en pierre blanche et d’une nef en briques. Une tour flanque la nef, à droite de la porte d’entrée ; on relève des traces de meurtrières sur les murs de la nef.
La première église date du XIIIème siècle, et a conservé le choeur en pierre de taille, calcaire, en moyen appareil. L’élévation nord du choeur conserve une porte murée à coussinet qui doit dater du XIVème. La nef et la façade occidentale avec le portail et la tourelle fortifiée abritant un escalier ont été reconstruites en briques à la fin du XVIème siècle, peut-être à la suite d’une visite diocésaine en 1546. En 1688, il est fait mention d’une campagne de travaux de réparations dans l’église, dont le lambrissage de la nef. Les travaux sont définis par un contrat  parafé chez le notaire d’Aubenton, Michel Thouille. On y mentionne la prise en charge des frais,à part égale par l’abbaye saint-Nicaise de Reims, et la communauté de Logny. L’église a fait récemment l’objet de travaux.
Les élévations en briques, de la nef, comportent un décor de briques vitrifiées formant des motifs géométriques. Le choeur est en pierre calcaire de taille moyenne. La tourelle d’escalier fortifiée possède huit meurtrières. L’élévation nord de la nef présente d’autres traces de meurtrières partiellement disparues ou bouchées. La tourelle est couverte d’une flèche conique en ardoises.