Gronard

D’une première église remontant au XIIème siècle, il reste les piliers du transept. La date de 1537, gravée à deux reprises sur un culot de la croisée permet de dater la reconstruction. Plus tard, la nef et la partie occidentale de l’église ont été construites d’un seul jet, et constituent la partie fortifiée de l’église.
Le choeur et le transept sont construits en moellons de taille moyenne. Ils sont voûtés d’ogives. Le choeur est couvert d’une croupe polygonale, le transept d’un toit à deux pans se finissant en croupe. La nef et le massif occidental sont construits en briques. La nef est couverte d’un toit à longs pans. La partie occidentale est voûtée d’ogives au rez-de-chaussée. Il y a deux tours circulaires couvertes d’un toit conique. Le premier étage de la tour située au sud est couvert d’une coupole. On accède au premier par une corde, mais il y avait avant une échelle. Il y a des motifs de briques vitrifiées sur les murs : un entrelac, six croix losangées, une croix en X, un losange.
Dans l’église, les chapiteaux des piliers du transept ont conservé quelques fragments du XIIème. Les fonds baptismaux sont en pierre de Tournai.    
Autour de l’église : lavoir, vieilles maisons à colombages.