Grandrieux

Eglise saint-Nicolas. Cette petite église paraît avoir subi plusieurs remaniements. Le choeur est carré, avec un chevet plat flanqué d’une tour et d’une tourelle circulaires.La tourelle, en fait une échauguette, est à la fois placée en encorbellement depuis l’angle sud-est du choeur, et repose sur des contreforts de briques placés à l’angle du choeur. La base de la tour ronde, d’un diamètre imposant, est constituée de pierres calcaires taillées, finie par des pierres taillées en forme de doucine, ce qui permet un léger rétrécissement du diamètre de la tour. Un rang de pierres ceinture la tour à hauteur de l’étage, et permet à nouveau un rétrécissement du diamètre de la tour. Des meurtrières sont toujours visibles. Elles sont situées à hauteur d’homme, et leur disposition montre que le choeur participait à la défense des occupants de l’église. Quatre d’entre elles ont été dégagées il y a quelques temps, et montrent leur utilité pour la défense de l’ensemble.