Grand-Fayt

Eglise saint-Pierre-ès-Liens. L’ église, à nef unique, est précédée d’un narthex débordant. Celui-ci est plus large que la nef. Le narthex est une antichambre placée à l’avant de l’église et accueillant principalement les catéchumènes. Le narthex caractérise habituellement les églises romanes. On a tout lieu de supposer, en fonction de la date de construction de ce narthex, que son rôle ne fut pas d’être destiné aux cathécumènes, mais d’être en fait la salle de résistance qui ailleurs était située dans les étages, souvent au dessus de la nef. Le clocher, trapu, construit vers 1660, rappelle les clochers-donjons courants au XVIIème dans cette région et en Thiérache. Deux bas-côtés sont adjoints entre 1717 et 1723.
L’église contient deux tableaux, remontant aux environs de la fin du XVIème, ou début du XVIIème : le martyre de saint Pierre à Grand-Fayt, et saint-Pierre délivré par un ange.