Bosmont-sur-Serre

Eglise fortifiée saint-Remi. Ici, il est assez exceptionnel que le gros donjon carré soit placé sur le côté de la nef (romane). Elle est placée de façon symétrique à une petite chapelle dédiée à la famille «La Tour du Pin». Le donjon est de construction typiquement Thiérachienne, en briques, orné de motifs en briques vitrifiées noires, alors que la nef est plutôt d’un style de construction proche du style du Laonnois, avec ses grosses pierres blanches. On accède au premier étage du donjon par une trappe située dans le plafond de la nef, et on découvre alors une salle de refuge. La charpente est du XIIème. Le  portail latéral est en tiers-point.
A l’intérieur : cuve baptismale romane, pierres gravées XVIème ; dans le clocher, inscription XVIème célébrant le succès des catholiques sur les protestants à Mons en 1572.
A voir également dans le village : la motte fossoyée de l’ancien château fort, au lieu dit le Châtelet (détruit en 1347). Château de briques, de style Louis XIII tardif (1687-1694) : larges douves, logis rectangulaire, avant-corps à fronton triangulaire, fenêtres à encadrement de pierre, communs, parc, potager fleuri. Maisons 1821.
Abri allemand «du Kaiser». Cet abri allemand en béton armé, situé dans un champ à cent mètres à l’ouest de la gare de Bosmont, aurait abrité à plusieurs reprises le Kaiser Guillaume II, dont le train impérial était garé tout près, sur une voie spéciale. Enfoncé dans le sol de trois mètres environ, il est aujourd’hui entièrement envahi par la végétation, et invisible de loin.